Léa Magnien, conceptrice dernière année à l’ENSATT

Nov 14, 2014 by

 

Léa Magnien est en dernière année de conception costumes. Entrer à L’ENSATT est un formidable tremplin pour travailler ensuite autour du costume de scène. La dernière année est un moment essentiel où se mélangent appréhension et excitation. Il va falloir ensuite sauter du plongeoir seule.

Cependant lorsqu’on entre à l’ENSATT on a déjà un ( petit) passé autour de la création et la réalisation. Voici notre première rencontre avec une des six de l’école.

Léa Magnien

Léa Magnien

J’ai intégré le département costume de l’Ensatt après des études à l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence au cours desquelles j’ai commencé une série de photographies (toujours en cours) mettant en scène les figures d’un ailleurs rêvé. J’ai également développé un travail de teinture très présent dans les images que je produis. C’est de ces dernières qu’est partie ma réflexion autour du recours à l’exotisme dans les arts visuels par le biais du costume, sujet du mémoire de recherche-création en cours. Je rêve d’ailleurs de travailler avec le cinéaste Gabriel Abrantes dont j’admire les courts métrages dans lesquels il utilise sciemment l’exotisme (il qualifie lui-même son cinéma de post-colonial).

En 2012, j’ai eu la chance d’effectuer un échange Erasmus de 5 mois à l’Université des Beaux Arts de Mimar Sinan à Istanbul. J’ai adoré vivre dans l’incroyable grouillement humain et culturel de cette ville des contrastes en tous genres (urbains, vestimentaires, sociaux, culturels…) J’aimerais beaucoup y retourner dans le cadre d’une résidence artistique ou pour y créer des costumes.

recherche de Léa Magnien

recherche de Léa Magnien

Je suis également très attachée à la Guyane Française où j’ai vécu jusqu’à 18 ans. En mars 2014, j’y ai assisté le costumier Antonin Boyot-Gellibert pour Le songe d’une autre nuit adapté du   Songe d’une Nuit d’Été de Jacques Martial avec la compagnie KS and Co.

Le songe d'une autre nuit

Le songe d’une autre nuit

Je suis actuellement en train de mettre en place un projet de résidence dans ce département afin d’y étudier les costumes du carnaval guyanais, très emblématiques de la culture et de l’histoire coloniale de ce département.

 Plus d’in formations sur le site de Léa Magnien

www.leamagnien.com

 

Related Posts

Tags

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *