Conception de costumes de scènes et d’écrans

Sep 16, 2016 by

La première licence professionnelle conception de costumes de scènes et d’écrans verra le jour la semaine prochaine avec le démarrage des cours à Paris 3 du premier cours partagé inter-savoirs. Son, origine est due au CERPCOS et à Sylvie Perault chercheur invitée à Paris 3. En effet nous avons pu mettre en relation et suivre l’élaboration du projet entre le lycée Paul Poiret  ( Paris) qui accueille déjà un diplôme des métiers d’art en création de costumes ainsi que d’autres formations associées au monde du spectacle.

L’université Paris 3 qui a déjà à son actif une licence professionnel scénographie pose le souhait de professionnaliser les étudiants. Le CERPCOS qui s’est toujours voulu un lien entre la réalité de terrain et ses pratiques avec la recherches et la réflexion est donc très fier d’avoir accompagné ce projet jusqu’au bout, de l’idée aux deux années de préfiguration puis à sa réalité.

Travaux d'étudiants au lycée Paul Poiret

Travaux d’étudiants au lycée Paul Poiret

Fiers aussi de l’hommage qui nous est rendu en associant le nom du collectif  » costumes de scènes et d’écrans » à celui de la formation.

Les contenus seront annoncés ultérieurement, Sylvie Perault ( rédactrice de l’intitulé et coordinatrice) accueille volontiers les auditeurs libres dans la limite des places disponibles.

Intitulé du cours partagé : CERPCOS, Paris 3 : Institut d’études théâtrales, département cinéma et audiovisuel, Ecole Dupéré.

Les costumes de scènes ou d’écrans se lisent en fonction de trois grands principes qui résument la permanence de ce dernier : objet artisanal où le moment de la création est conjointe au projet artistique, objet théâtral lorsqu’il participe de plein droit à l’émergence du personnage et à la scénographie, enfin objet patrimonial lorsqu’il porte la mémoire commune de l’événement et qu’il est conservé. Chaque moment propose une façon originale de le penser et de poser une raison des gestes particulière et observable. Mais le théâtre et le cinéma ne posent pas un même espace-temps ce qui implique une réflexion différente pour des savoir-faire communs. Pour le théâtre et les spectacles nous observerons permanences et évolutions du geste artistique, de l’idée fondatrice à la présence en scène. En ce qui concerne le cinéma et après avoir fait le distinguo entre la scène et l’écran, nous étudierons en quoi les évolutions technologiques influencent la création. Enfin- et dans les deux cas- nous verrons comment les créateurs proposent l’évocation d’une période dite historique entre essai de reconstitution et libre interprétation. Rencontres d’intervenants ou vision de films ethnographiques sur nos plus anciens créateurs.

Cours partagé par Myriam Fouillet, Olivier Henry, Sylvie Perault, Catherine Treilhou-Balaudé

Related Posts

Tags

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *